La santé n'a pas de prix ???

Publié le par Le Macroscope

Suite à mon A.V.C. en mars dernier, j'ai fait des examens complémentaires dont une E.T.O. (Echographie TransOesophagienne). Là on a détecté une malformation cardiaque. J'ai un F.O.P. (Foramen Ovale Perméable), un A.S.I.A. (Anévrisme du Septum Inter-Auriculaire) et une bicuspidie aortique. En somme un passage ouvert entre les deux oreillettes du coeur.

( http://cmpq.org/index.php/publications.hml puis cliquer sur « Foramen Ovale permeable.pdf » )

 

Le sang veineux peu donc passer à travers et apporter des impuretés (dont des caillots) qui peuvent être envoyées à travers une artère au cerveau.

 

Les solutions existantes sont :

- traitement anticoagulant à vie (soit environ 2 800 euros pour les 40 ans à venir)

- traitement antiagrégant à vie (soit environ 24 000 euros pour les 40 ans à venir)

- mise en place d'une ombrelle pour obturer ce passage (fermeture percutanée d'un F.O.P.)

- chirurgie à coeur ouvert pour fermer ce passage.

 

Pour ma part, je suis sous anticoagulants pour le moment. Après avoir essayé du Previscan qui n'a pas fonctionné chez moi, même avec 2 comprimés par jour, je suis actuellement sous Sintrom avec également 2 comprimés par jour (pour le moment ça a l'air de fonctionner).

 

J'avais droit à 2 prises de sang par semaine jusqu'à ce que l'I.N.R. (International Normalized Ratio) se stabilise entre 2 et 3. Là je passe à une prise de sang par semaine pour le moment et ensuite, si l’I.N.R. reste stable on espacera encore les prises de sang.

 

Apparemment, devant la réticence de la sécurité sociale, les fermetures percutanées de F.O.P. ne se font plus, ou alors au cas par cas. C'est certainement une des raisons de l'étude CLOSE.

( http://sfnv-france.com/pdf/FOP%20ASIA%20-%20Edito.pdf )

 

J'ai été "sélectionné" pour, éventuellement, faire parti de cette étude. Pour cela j'avais un rendez-vous le 4 août pour une nouvelle E.T.O. à Strasbourg, dans le cadre de cette étude. Ce coup-ci la sonde est entrée du premier coup dans la gorge et l'examen s'est bien passé.

 

Je devrais répondre à un questionnaire complet, subir des examens complémentaires et faire parti d'un des groupes de cette étude à savoir : le groupe des bénéficiaires d'anticoagulants, le groupe des bénéficiaires d'antiagrégants ou celui dans lequel la fermeture du foramen perméable sera pratiqué (en fait boucher le trou entre les deux oreilletes). Cette étude durerait, en gros, 5 ans.

 

La sécurité sociale ne veut plus prendre en charge la mise en place d'une "ombrelle" pour fermer l'ouverture entre les deux ventricules, car elle a peur de certains "abus". Les médecins se sont rendus compte que la mise en place de cette ombrelle permettait, dans certain cas, de soigner des migraines récurrentes (pour les gens qui ont cette ouverture au niveau du coeur). Elle avait peur que cette intervention allait se répandre et coûter cher à la sécurité sociale.

 

Du coup, le seul moyen de bénéficier, éventuellement, de cette intervention est de faire parti de cette étude. Mais il y a une chance sur 3 d'en bénéficier, car il y aura un "tirage au sort" pour choisir qui aura droit à quel traitement pour continuer l'étude.

 

Dans deux semaines j'aurai à consulter un neurologue (toujours dans le cadre de cette étude).

 

Un traitement d’anticoagulant ou d’antiagrégant entraîne beaucoup de désagréments. Au moindre choc vous avez des bleus. Lorsque vous allez chez le dentiste il y a certaines précautions à prendre. Dans certains cas il faut arrêter les antiagrégants et les remplacer par des piqûres de Lovenox d’une dizaine à une vingtaine de jours (8€11 l’injection sans les frais d’infirmiers). Prises de sang régulières à faire, etc.. Et, bien sur, avoir une bonne complémentaire de santé, sans quoi vous ne pouvez pas vous soigner correctement.

 

Je trouve inadmissible, de ne pouvoir bénéficier de la fermeture percutanée du F.O.P., sous prétexte que cela reviendrait trop cher (près de 800 euros l’intervention + frais annexes)

( http://www.ameli.fr/accueil-de-la-ccam/trouver-un-acte/fiche-abregee.php?code=DASF005 ). Les conséquences d’un nouvel A.V.C. sont certainement plus dévastatrices pour la personne concernée. Et à combien revient une journée en soins intensifs d’après vous, en cas de nouvel A.V.C. sans compter tous les frais qui en découlent ?

Publié dans Santé

Commenter cet article

Anne 08/08/2010 22:51


Waouh, ça fait réfléchir, effectivement. En tous cas, bonne chance dans tes démarches et je croise les doigts pour que tu puisses faire partie des "privilégiés" qui auront droit à l'opération.
Soigne toi bien, fais doucement et bon courage