Politique réforme des collectivités territoriales, le capharnaüm

Publié le par Le Macroscope

Suite à l'article paru dans le Républicain Lorrain du 29 mai (  http://www.republicain-lorrain.fr/fr/article/3216081/Trente-sept-cantons-condamnes-a-disparaitre.html ) je me dois de réagir

 

 

« La création des « conseillers territoriaux » va provoquer un nouveau découpage des cantons et la disparition de la parité hommes-femmes dans les conseils régionaux. »

 

Comme souvent en France, malheureusement, nous allons à nouveau avoir droit à une réforme de demi-mesure. On va diminuer le nombre de représentants et tout de même garder les deux collectivités. Un futur conseiller territorial « travaillera » sur deux mi-temps ; un pour le conseil général et un autre pour le conseil régional. C’est quoi se capharnaüm ?

 

Il serait plus logique de créer une seule collectivité territoriale. Pour ma part, la Région devrait absorber les conseils généraux. Nous avons déjà un mille-feuilles, de collectivités, bien fourni en France. De cette façon on donnerait plus d’autonomie et de moyens financiers à la Région. Elle pourrait « peser » plus fortement au niveau national et international, un peu comme les Länder en Allemagne.

 

C’est de cela dont nous avons besoin pour progresser. Nous aurions alors une vision plus claire de tous les projets dans notre Région, moins « d’intermédiaires » et nous éviterions des "pouvoirs partagés".

 

« Par ailleurs, les députés ont modifié les propositions initiales du gouvernement sur le mode d’élection des conseillers territoriaux. Ils seront élus au scrutin uninominal à deux tours et devront avoir recueilli 12,5 % des suffrages des électeurs inscrits pour pouvoir se présenter au 2 e tour. »

 

C’est quoi ce retour en arrière ? C’est encore une demi-mesure. Comment voulez-vous « gouverner » avec une addition d’individualités ? Nous plaçons côte à côte des élus qui ne s’inscriront pas dans une politique régionale. Les électeurs doivent pouvoir choisir différentes orientations régionales parmi les différentes listes qui vont se constituer. C’est le cas pour les élections régionales actuelles. Je ne vais pas voter pour un conseiller territorial qui représentera un canton et qui risque de se trouver tout seul dans l’hémicycle. Je vote pour une équipe qui a un projet régional.

 

C’est un bon moyen, pour le gouvernement, de réduire le pouvoir des régions. Imaginez une Région unie, elle pourrait faire contre-pouvoir, ce ne serait pas plaisant pour le gouvernement. En revanche, pour nous, habitants de cette Région, un pouvoir accru serait une sécurité.

 

De plus, ce genre de scrutin réduit à néant les « petits partis ». Certains électeurs n’auront peut-être même pas de représentants au sein de ces collectivités. On en revient à nouveau au « bon vieux » combat droite/gauche. Il faut barrer la route aux partis politiques émergents et qui représentent tout de même un bon tiers voire plus d’électeurs.

 

Une fois de plus, je me demande dans quel monde vivent ces personnes qui pondent ce genre de bêtises. Remettez les pieds sur terre et écoutez ce que le peuple a à vous dire.

Publié dans Politique

Commenter cet article