Record de consommation battu. La porte ouverte aux nouveaux producteurs ?

Publié le par Le Macroscope

Nous l’avons tous entendu ou lu à travers les médias :

 

Record de consommation d'électricité battu en France

Source : http://www.lemonde.fr/planete/article/2010/12/14/record-de-consommation-d-electricite-battu-en-france_1453502_3244.html

 

« La France a battu son record de consommation d'électricité, mardi 14 décembre au soir, selon les données publiées par Réseau de transport d'électricité (RTE). La consommation a atteint 94 200 mégawatts aux alentours 19 heures, dépassant le précédent record de 93 080 mégawatts, qui remontait au 11 février.

 

En hiver, une baisse de 1 °C de la température entraîne automatiquement une augmentation de la consommation d'électricité d'environ 2 300 mégawatts, soit le double de la consommation de la ville de Marseille. La consommation d'électricité atteint ses plus hauts niveaux lors des soirs d'hiver, quand les Français rentrent chez eux et allument simultanément chauffage électrique et autres appareils ménagers. »

 

C’est un argument pour pousser au développement des C.C.G. en France. Mais c’est un mauvais argument. Examinons d’un peu plus près cette problématique :

 

La capacité totale de production d’électricité en France est de 108 Gw.

Source : http://cid-783d560a8b6e2721.office.live.com/view.aspx/.Public/halte%20au%20d%c3%a9veloppement%20anarchique%20des%20CCG%20en%20France%20version2.ppt

 

La France exporte, en moyenne 9,6 Gw et en importe 4Gw. Oui, on vent l’électricité produite par les centrales nucléaires et on rachète celles produites par les centrales thermiques à l’étranger (surtout, lors des pics de consommation).

 

52 des 56 réacteurs nucléaires étaient en service, soit environ un manque de 4,5 Gw sur la production totale. Nous arrivons donc à une capacité totale de 108 – 4,5 ) 103,5 Gw. Nous exportons 9,6 Gw en moyenne 103,5 – 9,6 = 93,9 Gw. Il faut donc importer. En revanche si nous n’avions pas à exporter, cela serait largement suffisant.

 

Qui consomme l'électricité en France ?

 

Le secteur résidentiel/tertiaire, c'est-à-dire nos habitations, les écoles, les hôpitaux, les bureaux, les commerces... représente près des 2/3 de notre consommation d'électricité, soit 62 %. Viennent ensuite l'industrie avec 34%, le transport 3% et l'agriculture 1%. (Chiffres 2006, Observatoire de l'industrie).

Source : http://jeunes.edf.com/mots-clefs/Consommation+d'%E9lectricit%E9

 

Pour leurs besoins domestiques, les ménages consomment 47 % de l’énergie produite en France. Une partie de cette énergie est consommée sous forme d'électricité et pour différents usages.

Source : http://www.edf.com/html/panorama/conso/usages.html

 

 

Souvenons-nous de janvier 2009 :

 

Record de consommation d’énergie: la nécessité d’un comportement responsable

Source : http://www.developpementdurable.com/economie/2009/01/A672/record-de-consommation-denergie-la-necessite-dun-comportement-responsable.html

 

« Le Gaz, une alternative pas toujours fiable…

 

Autre source d’énergie majeure en France : le gaz. Source d’énergie principalement utilisée dans les foyers, elle est aussi utilisée pour la production d'électricité qui ne cesse ne se développer. Une grande partie de l’électricité provient de l’énergie nucléaire (70 % en moyenne), mais lorsque la température baisse, la consommation due aux convecteurs électriques est telle que ce sont alors des centrales thermiques (gaz, fuel, charbon), françaises et étrangères qui fournissent l’énergie nécessaire afin de chauffer la « France électrique ».

 

« Si ce n’est pas déjà fait ou connu, c’est peut être là le moment de commencer à adopter des gestes simples pour réduire sa consommation :

- Eteindre les lumières dans les pièces inoccupées

- Fermer les volets pendant la nuit pour une meilleure isolation

- Utiliser les appareils ménagers à partir de 20h seulement »

 

Ce sont des gestes simples pour éviter des pics de consommation. Nous n’allons pas demander à tout le monde de couper le chauffage, bien entendu, mais si chaque foyer (25,7 millions foyer en France) réduit de 300 watts/heure (une télévision, un ordinateur ou des lampes éteintes, cela fera une économie de près de 8 Gw. Et c’est un geste vraiment simple.

 

Les porteurs de projets de C.C.G. en France vont, biensur sauter sur cette occasion pour crier haut et fort, qu’il faut construire des Centrales au Gaz. Faut-il construire des centrales pour 4 ou 5 jours dans l’année ? Ils ne vont pas se contenter de ces 4 ou 5 jours pour faire des bénéfices, mais ils vont les faire tourner une très grande partie de l’année et faire des bénéfices. Ils vont pousser à la consommation et mettre à mal de Grenelle de l’environnement qui préconise 20% de réduction de la consommation d’énergie d’ici à 2020.

 

Afin de vous forger votre propre opinion visionnez ceci (énoncé plus haut) : http://cid-783d560a8b6e2721.office.live.com/view.aspx/.Public/halte%20au%20d%c3%a9veloppement%20anarchique%20des%20CCG%20en%20France%20version2.ppt

 

Mais passer au « tout gaz » engendre d’autres problèmes. En cas de pénurie de gaz, qui va être prioritaire, les particuliers pour leur chauffage ou les producteurs d’électricités avec leurs centrales au gaz ? Je vous laisse deviner.

 

Commenter cet article

Millepied jean francois 20/12/2010 19:52


Merci à vous de bretagne pour ces infos