Lignes T.H.T. et champs magnétiques, comment déformer la réalité

Publié le par Le Macroscope

Suite à l’article du Républicain Lorrain du mercredi 15 septembre « RTE dévoile ses fuseaux et entame la concertation », je souhaite apporter quelques précisions concernant les champs magnétiques que nous rencontrons dans notre habitat. Les autres points relevés dans cet article feront l’objet d’une publication ultérieure de ma part.

 

Dans cet article nous pouvons lire « Comparativement, le niveau de champ de plusieurs objets du quotidien est supérieur : 100 à 1000 pour un rasoir électrique (utilisation rapprochée), 100 pour un sèche cheveux, 20 pour un aspirateur ... » Je vous joint le tableau « Valeurs caractéristiques de l'intensité du champ magnétique à diverses distances de certains appareils électriques » édité par l’O.M.S. (Organisation Mondiale de la Santé)

 

tableau-oms-champs-magnetiques.JPG

 

( http://www.who.int/peh-emf/about/WhatisEMF/fr/index3.html )

 

Hormis l’aspirateur et le four à micro-ondes, toutes les valeurs sont inférieures à 0,25µT lorsque vous êtes placés à plus d’un mètre de ces appareils. Pour l’ordinateur, vous êtes placés à plus de 30 cm, là également le champ magnétique est inférieur à 0,25µT.

 

Intéressons nous aux appareils que nous utilisons proche du corps. Le rasoir électrique et le sèche-cheveux. Vous remarquerez que la plage des valeurs de champ magnétique est très large (facteur 333 pour le sèche-cheveux), donc avec des champs magnétiques plus ou moins importants. Les appareils modernes se situent dans la partie basse, concernant les émissions de champs magnétiques.

 

Peu importe, combien de temps utilisez-vous votre sèche-cheveux ou votre rasoir électrique par jour ? 5 à 10 minutes maximum. On ne peut donc pas comparer une exposition de quelques minutes par jour, à une exposition en continue engendrée par ces lignes à très hautes tensions.

 

Chacun de vos appareils électriques n’est utilisé que de façon ponctuelle durant la journée. Même si votre téléviseur est allumé toute la journée, vous n’allez pas vous placer à 30 cm de l’écran pour regarder vos émissions préférées. Au-delà de 30 cm, il n’y a plus aucun danger.

 

Concernant le micro-ondes, tout le monde, ou presque, sait qu’il ne faut pas rester à proximité lorsque celui-ci est en fonction. Mais là, tout dépend du micro-ondes, même placé à 1 mètre, les micro-ondes modernes ont des valeurs d’émissions de champs magnétiques inférieures à 0,25µT.

 

On va vous parler du téléphone portable, du Wifi etc.. Il est vrai que nous sommes envahis par toutes sortes d’ondes, mais qu’en est-il réellement chez vous à la maison.

 

Mon épouse a une valve de dérivation ventriculo-péritonéale, qui permet de réguler le liquide céphalorachidien du cerveau. Cette valve est réglable au moyen d’un appareil magnétique (une sorte d’aimant). De ce fait, beaucoup de précautions doivent être prises. Pas de radio-réveil à proximité de sa tête, écarter le sèche-cheveux au maximum, utiliser le téléphone portable ou sans fil à l’opposé de là où est positionné la valve. Ne pas utiliser de kit piéton ou d’écouteurs etc., tout cela peut dérégler la valve. Même les jouets pour enfants contenant des aimants, peuvent dérégler cette valve. L’I.R.M. est à proscrire, rien qu’en entrant dans la pièce où se situe l’I.R.M. la valve se dérègle. Cela lui est arrivé et elle a du partir en urgence à Strasbourg pour à nouveau régler la valve au bon débit (douleurs atroces dans la tête).

 

Je me suis donc équipé d’un appareil de mesures de champs magnétiques, pour repérer et essayer d’éliminer, ou du moins éviter, toute source de champ magnétique dans la maison. J’ai pu vérifier les chiffres avancés par l’O.M.S. dans le tableau précédent. Pour le micro-ondes, j’ai mesuré 0,3µT à 1 mètre (et il s’agit d’un appareil qui a près de 14 ans), pour l’aspirateur, les valeurs sont inférieures à 0,25µT lorsque je l’utilise.

 

Reste donc le sèche, l’appareil de mesure collé contre le sèche-cheveux indique 11µT et placé en sortie du sèche-cheveux (partie soufflante) : 1µT. J’ai également testé une perceuse électrique : 40 µT à 10cm de la perceuse (et 0,8µT à 30cm). C’est le champ magnétique le plus important que j’ai pu reproduire à domicile.

 

Il y a également le tableau électrique de la maison qui se trouve souvent à hauteur de la tête : 12µT collé contre le transformateur de la sonnette et 0,3 µT à 30cm. Le lave-vaisselle, le lave-linge et le sèche-linge émettent également moins de 0,25µT lorsque vous êtes placés devant l’appareil (les moteurs se situant souvent à l’arrière et en partie inférieur). Pour l’ordinateur idem, valeur inférieure à 0,1 µT.

 

Je peux donc confirmer que toutes les valeurs de champs magnétiques de basse fréquence (ici 50Hz), sont largement insignifiantes à mon domicile lorsqu’on est placé à une distance raisonnable des appareils ou installations électriques.

 

Revenons maintenant au téléphone portable, sans fil et au Wifi. J’ai effectué des mesures un peu partout dans la maison.

 

En utilisant la conversion approximative de 1µT=1W/m2 / 239

( http://www.geopathfinder.com/Formulas%20for%20Unit%20Conversion%20Charts.pdf )

 

Borne Wifi :

- 2mW/m2 soit 0,000 008µT placé directement sur la borne

- 0,3mW/m2 à 1 mètre.

- 0,04mW/m2 placé à 40 cm de mon ordinateur et à 4 mètres de la borne Wifi.

 

Téléphone portable :

- en veille placé directement contre le téléphone : 0,07mW/m2

- en fonction placé directement contre le téléphone : 640mW/m2 soit 0,003µT

 

Téléphone sans-fils :

- en veille placé directement contre le téléphone : 0,07mW/m2

- en fonction placé directement contre le téléphone : 25mW/m2 soit 0,001µT

 

Nous pouvons voir que le champ magnétique est extrêmement faible. N’y aurait-il, donc, pas de danger ?

 

C’est là qu’interviennent les fréquences (basses et hautes fréquences). Voyez l’image ci-dessous

 

spectre-rayonnement.JPG

 

( http://www.astrosurf.com/luxorion/rayonnement-em-sante.htm )

 

Explication grossière, mais qui est assez parlante, plus les fréquences sont élevées et plus nos cellules « chauffent ». Les rayonnements gamma (radioactives) détruisent les cellules. Le champ magnétique n’a pas besoin d’être très élevé lorsque la fréquence est élevée pour faire vibrer nos cellules. Mais là cela entre dans le domaine médical qui n’est pas de ma compétence.

 

Je vous propose deux sites pour vous donner quelques informations sur la radiographie, le scanner et l’I.R.M. :

 

- http://culturesciencesphysique.ens-lyon.fr/XML/db/csphysique/metadata/LOM_CSP_imagerie-medicale-radiographie-principe.xml

 

- http://simon.doligez.pagesperso-orange.fr/page2.htm

 

Nous ne pouvons pas comparer linéairement, l’action sur nos cellules des hautes fréquences et des basses fréquences.

 

Les personnes ayant un stimulateur cardiaque, une valve (comme mon épouse) et les personnes utilisant du matériel médical sensible aux champs magnétiques doivent se préoccuper de ces lignes T.H.T., idem pour les personnes en fauteuil roulant (électrique). Parlez-en à votre médecin, contactez les fournisseurs de ces appareillages pour vous tenir informés. Mais le mieux est de tester vous-même le tout, car on vous « vend » du matériel et tout est toujours « parfait ».

 

J’ai eu la chance que le fabriquant de la valve, utilisée chez mon épouse, m’a envoyé un exemplaire de cette valve afin que je puisse la tester. Je l’ai donc soumise à divers champs magnétiques, basses et hautes fréquences. Le résultat est assez aléatoire. Elle ne se dérègle pas lorsqu’elle est proche d’un sèche-cheveux ou d’un téléphone portable même de ma perceuse électrique qui, pourtant, émet un champ magnétique de 40µT. en revanche elle s’est déréglée à deux reprises lorsque je l’ai approchée du transformateur de notre sonnerie (12 µT environ), mais pas à chaque fois. Lorsqu’on approche la valve d’un transformateur (imprimante, base de téléphone etc.) celui-ci se met à crépiter. Quelle va être la réaction de cette valve une fois soumise aux champs magnétiques de cette ligne T.H.T. ?

 

Soyons vigilants, car les interactions avec du matériel médical ne sont pas encore bien connu.

 

On va également nous dire que nous sommes déjà soumis au champ magnétique terrestre qui est de l’ordre de 47µT en France.

 ( http://www.techno-science.net/?onglet=glossaire&definition=8687 )

Le champ magnétique terrestre est stable (continu), il ne varie pas comme c’est le cas pour le courant alternatif qui circule dans les lignes T.H.T.. Les cellules du corps ne vibrent pas alors qu’elles sont soumises au champ magnétique terrestre.

 

Et que va-t’on nous inventer d’autre pour nous endormir et essayer de faire passer la pilule ?

 

Notez vos questions et venez les poser directement lors de réunions que l’A.D.P.S.E. va probablement organiser (T.H.T.), ou alors posez les directement ici, je vais tâcher d'y répondre si cela entre dans mes compétences.

Publié dans Santé

Commenter cet article

caroline 28/04/2011 11:40


bjr,

ma fille est porteuse d une valve dvp, (depuis fevrier on lui a remis une reglable a aimant la sophysa)
nous souhaitons faire construire et avons vu un terrain, mais une ligne 225 000 passe au dessus (on est loin du pylone)
les effets sont ils les memes que pour les lignes HT ?

merci


Le Macroscope 28/04/2011 11:57



Bonjour,


Mon épouse est porteuse de ce même type de valve. A priori si vous êtes situées assez loin de cette ligne il ne devrait pas y avoir de problèmes.


Le problème réside dans le fait de savoir quelle puissance est transportée dans cette ligne. C'est l'intensité (Ampères) qui détermine le champ magnétique induit.


Mon épouse, est déjà passée sous ce genre de ligne et cela n'a pas déréglé sa valve. Mais nous ne connaissons pas la puissance transportée par cette ligne.


A mon avis, une ligne souterraine serait beaucoup plus préoccupante qu'une ligne aérienne, car le champ magnétique au niveau de l'être humain est plus important avec une ligne souterraine (car
plus près du sol, qu'une ligne aérienne).


Donc, du coté valve, cela devrait aller. En revanche le doute persiste toujours sur les risques de leucémies etc.. mis en avant par certaines études scientifiques lorsqu'on réside à long terme
près d'une ligne T.H.T..


J'espère avoir pu répondre à vos interragations