Hambrégie : Sarralbe a dit non - Nous ne sommes pas des cobayes

Publié le par Le Macroscope

Le conseil municipal de Sarralbe a émis, un avis très défavorable au projet d’enfouissement de ligne 400 000 volts du projet de centrale thermique au gaz de Hambach comme évoqué dans le Républicain Lorrain du 15 juin 2010 « Hambrégie : contre le tracé est » ( http://www.republicain-lorrain.fr/fr/permalien/article/3314363/Hambregie-contre-le-trace-est.html ). Je ne peux que féliciter les membres de ce conseil pour leur clairvoyance et leur position. Position qu’ils confirment par ce vote après l’avis défavorable, à l’unanimité, au projet de centrale Hambrégie lui-même.

 

 

Les avis des différents conseillers, adjoints au Maire et Maire de Sarralbe mettent en évidence de quelle façon ce projet est géré. Le projet complet de Hambrégie (centrale et liaisons souterraines) Voir l’émission sur TV Mosaik du 16 juin 2010 : http://www.mosaik.tv/index.php?video=100616&id=787

 

Comme évoqué par M. Daniel GREFF (Adjoint au Maire de Sarralbe, chargé de l’environnement), le dossier de concertation ne mentionne pas les détails des différents impacts générés par ce projet. Seuls sont mentionnés « impact nul à faible », « impact faible à modéré » et « impact modéré à fort », en revanche nulle part, dans le tableau récapitulatif de ces impacts n’est mentionné l’impact des champs magnétiques induits.

 

Et comme l’a évoqué, très justement, Pierre-Jean DIDIOT Maire de Sarralbe, certains élus, membres du CO.D.E.R.S.T. ne se sont pas exprimés sur le projet de Hambrégie, privant les citoyens de leur voix. Seules les associations se sont prononcés contre le Projet. A Sarralbe au moins, les élus expriment leur position.

 

Il a également souligné le fractionnement d'un projet global en "sous-projets" (centrale, raccordements etc.)

 

Les communes concernées par cette étude sont :

 

-          Diffembach lès Hellimer

-          Ernestviller

-          Grundviller

-          Hambach

-          Hazembourg

-          Hellimer

-          Hilsprich

-          Holving

-          Insming

-          Kappelkinger

-          Le Val de Guéblange

-          Leyviller

-          Nelling

-          Petit Tenquin

-          Puttelange aux Lacs

-          Rémering les Puttelange

-          Richeling

-          Saint Jean Rohrbach

-          Sarralbe

-          Willerwald

 

J’avais déjà mentionné ces communes dans mon article « Projets de lignes T.H.T. devant raccorder le projet de centrale Hambrégie » (http://le-macroscope.over-blog.fr/article-projets-de-lignes-t-h-t-devant-raccorder-le-projet-de-centrale-hambregie-50960159.html

 

Reste à voir si les autres communes auront aussi bien étudié ce dossier que Sarralbe, et qu’elles se prononceront également contre ce projet.

 

Actuellement l’A.D.P.S.E. étudie également le dossier du projet de raccordement souterrain 400 000 Volts, comme l’a fait Sarralbe. Il faut savoir qu’ayant rejeté le projet 225 000 Volts vers Rémelfing, il faudrait donc poser deux lignes 400 000 volts en parallèles (et non une) vers la ligne Marlenheim-Vigy. Voir « Réponse au dossier de concertation du projet de raccordement 225 000 volts de Hambrégie vers Rémelfing » (http://le-macroscope.over-blog.fr/article-reponse-au-dossier-de-concertation-du-projet-de-raccordement-225-000-volts-de-hambregie-vers-remelfing-51367057.html ).

 

Il est déjà certain que le tracé Est est à proscrire (donc celui concernant Sarralbe en l’occurrence). Pour ce qui est du tracé Ouest, des aménagements seraient à prévoir pour éviter les habitats, les forêts et les zones protégées.

 

Concernant l’annonce faite sur Tv-Mosaik de l’implantation d’un poste électrique de 400 000 volts sur la commune de Hilsprich, il faut savoir que cette implantation se fera certainement entre les communes de Hilsprich, Petit-tenquin et Kappelkinger.

 

L’étude de ce dossier est encore en cours au sein des associations A.D.P.S.E. et Mirable-Lne et sera remis avant le 4 juillet à la D.R.E.A.L. comme cela a été le cas pour le projet 225 000 volts vers Rémelfing.

 

Les habitants interessés et qui le souhaitent, pourront s'adresser à l'A.D.P.S.E. pour de plus amples informations ( http://centralethermiquehambach.over-blog.fr/ ).

 

Il faut savoir que ce projet de raccordement par lignes enfouies de 400 000 Volts serait une première en France sur une distance de 15 km. Ce qui pourrait amener à des « ajustements » techniques durant sa réalisation si ce n’est déjà pour la partie d’échauffement des câbles en phase d’exploitation. Récement, seule une liaison de ce type sur moins de 3 km a été réalisée pour raccorder les deux C.C.G. de Saint-avold. D'autres liaisons très courtes en 400 000 Volts sont existantes en France, mais elles ne représetent que, cumulées, 4 km au total ( http://www.rte-france.com/fr/developpement-durable/nos-engagements/environnement/ecouter-et-s-engager/la-mise-en-souterrain-du-reseau-a-haute-et-tres-haute-tension-de-rte ).

 

Une fois de plus nous serons des cobayes !

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article