Hambrégie: il vaut mieux en rire

Publié le par Le Macroscope

Toute la Gaulle est envahie ? Toute ? Non, quelques irréductibles gaulois résistent encore et toujours à l’envahisseur. Mais à la place de Jules César, nous trouvons les locataires de Lutèce. Les légions romaines sont remplacées par des personnages en costume cravate et la tribu gauloise est rassemblée à Hambach et alentours.

 

Ces envahisseurs comptent installer un camp à Hambach. Ce camp ne compterait que quelques « légionnaires », mais ferait beaucoup de bruit, de la fumée et gâcherait notre paysage si verdoyant où les oiseaux virevoltent en paix et où les sangliers ne sortent que la nuit.

 

Les gaulois vivent leur vie sur leurs lopins de terre qu’ils ont si bien aménagés et espèrent que leurs enfants et petits-enfants puissent profiter de ce beau paysage verdoyant.

 

Mais voilà que Lutèce s’intéresse de près à cette région, car avec tous les camps similaires qu’ils veulent déployer à travers la Gaule il fallait bien l’implanter quelque part. Et pourquoi pas, près de ces paisibles gaulois qui vivent sur les terres des centurions locaux, fidèles à Lutèce.

 

Lutèce chargea le consul de Divodurum de planifier l’installation de ce camp Romain. Mais c’était sans compter sur les gaulois, qui refusent d’être envahis.

 

Les centurions se mettent en action, épaulés par certains tribuns venu de Lutèce. On a tout essayé pour convaincre les gaulois du bien fondé de ce camp. On en est même venu à organiser des jeux le XIX October de l’an dernier. Mais voilà, seuls les centurions, leurs hommes et les tribuns venus de Lutèce ont participé à ces jeux. Les gaulois sont restés tranquillement chez eux, mis à part quelques irréductibles qui ont accueillis le cortège de Lutèce.

 

Ces irréductibles gaulois font parler d’eux au grand dam de Lutèce. Ils iront même jusqu’à bloquer la voie romaine allant de Divodurum à Argentorate ce qui agaça le consul de Divodurum, car en plus de bloquer cette voie romaine, ils faisait la fête à proximité (sans sangliers).

 

Pour une fois, les gaulois sont structurés, ils se réunissent pour parfaire leurs stratégies. Obélix, Astérix, Assurancetourix, Falbala , Abraracourcix, Bonémine, Galantine, Ielosubmarine et les autres (pardon si vous pensez vous reconnaître dans ces personnages) font appel à avocat gaulois Marcus Aper (oui je sais il vient d’un autre ouvrage litéraire).

 

Ce dernier trouve une faille dans la défense des légions romaines et s’y engouffre. Lutèce tente d’étouffer l’affaire afin de ne pas réveiller d’autres tribus gauloises. Car au nord de Lutèce, ils rencontrent un problème identique…

 

En attendant un éventuel prochain épisode, je vous laisse vous divertir sur http://www.asterix.com/index.html.fr?rub=francais

Commenter cet article