Lignes T.H.T. 400 000 volts de Hambach à Hilsprich...

Publié le par Le Macroscope

La nouvelle vient de tomber (A.F.P. : EPR: réunion amère entre Etat et riverains de la future ligne THT) : « Pour la première fois en France, pour cette ligne de 160 km, l'Etat rachètera les maisons qui se trouvent à moins de 100 mètres si leurs propriétaires le souhaitent. 128 maisons sont concernées »

( http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5iE6t3v1QeXvSlQQkuUGnneIxRIHQ )

 

Cela veut dire quoi exactement ?

 

Flamanville : L’E.P.R. aura une puissance de 1 650 Mw. En ajoutant cette puissance aux deux R.E.P. déjà existants (2 x 1 300 MW) il y aura une puissance totale de 4 250 MW qui transitera par diverses lignes T.H.T..

 

Le champ magnétique à 100 m de la ligne est d’environ de 1,2 µT au maximum.

 

Cela veut donc dire que l’Etat admet qu’il y a un risque sur la santé lorsque les valeurs du champ magnétique dépassent 1,2 µT (exposition de longue durée). C’est déjà nettement mieux que les 100 µT réglementaires actuels (exposition de courte durée), mais encore loin des 0,25 µT préconisés par beaucoup d’études scientifiques.

 

Nous devons donc être très vigilants pour les projets de lignes enfouies 400 000 volts devant raccorder le projet de centrale thermique de 892 Mw Hambrégie.

 

On nous explique que l’enfouissement est la meilleure des solutions, soit. Mais lors du projet de ligne T.H.T. Contentin-Maine, R.T.E. a émis des réserves concernant l’enfouissement de ces lignes : http://www.debatpublic-thtcotentin-maine.org/docs/pdf/dossier-mo/alternatives.pdf

 

Page 20 : «Une ligne électrique est une infrastructure industrielle. Ce n'est pas parce qu'une ligne est invisible qu'elle n'a pas d'impact sur l'environnement »

 

Page 21 : « ... l'utilisation des engins occasionne un tassement du sol au noveau de la zone de chantier et des risques de pollution des eaux qui circulent ou stagnent à proximité »

 

Page 21 : «Les impacts sur la faune et la flore ... sont essentiellement dus :

- aux nuisances sonores des engins de chantier,

- aux déboisements nécessaires au passage de la ligne dans les zones forestières,

- aux modifications de la qualité de l'eau dans le cas des fossés qui jouxtent le chantier ou les pistes

- aux modifications des propriétés physico-chimiques des terres remuées. »

 

Page 22 : « Les impacts d'une ligne souterraine sur les sols peuvent être plus conséquents, car :

- il subsiste une bande terrain de 15 m de large environ (5 m à 8 m pour Hambrégie), tout le long du tracé, qui reste immobilisée, et cela représente un gel des terrains 10 fois plus importants que pour l'aérien,

- l'énergie transitée fait localement augmenter la température au niveau du sol, ce qui entraîne une déshydratation locale des ressources en eau du sol à proximité de la ligne,

- en cas de passage en forêt, le sol doit être dégagé de racines, accroissant les risques associés : érosion et chablis. »

 

Page 22 : « Effets sur les écoulements d'eau : S'ils sont souvent négligeables dans le cas des lignes aériennes, il n'en est pas de même pour les lignes souterraines dont l'implantation linéaire en sous-sol peut modifier le régime normal des écoulements des eaux superficielles, voire des nappes phréatiques. Le tracé ou des mesures particulières doivent être prises pour éviter autant que faire se peut ce type d'impact »

 

Page 33 vous pouvez constater qu’il n’y a pas beaucoup de réalisations d’enfouissements de lignes 400 000 volts à travers le monde. Beaucoup sous la mer et dans des tunnels, mais peu enfouies comme ce serait le cas chez nous.

 

R.T.E. ne pourra pas nier tout ce qui est avancé dans ce document, nous nous en souviendrons le moment venu.

 

Il faudra que les propriétaires des terrains concernés par l’éventuel passage de ces lignes enfouies, soient très vigilants et ne se laissent pas appâter par l’attrait d’une éventuelle indemnisation pour les nuisances qui seraient crées. Car une fois ces lignes en place, on ne va pas les démanteler aussi facilement que des lignes aériennes.

 

Venez nombreux à la première réunion d’information sur les projets de lignes enfouies 400 000 volts concernant le projet Hambrégie à Sarralbe le jeudi 8 juillet : http://centralethermiquehambach.over-blog.fr/article-tht_informations_reunion-a-sarralbe-jeudi-8-juillet-a-20-heures-venez-nombreux-rien-n-est-perdu-53160075.html

  

Autres articles concernant les lignes T.H.T. :

 

Hambrégie : lignes T.H.T. et appel aux journalistes

http://le-macroscope.over-blog.fr/article-hambregie-lignes-t-h-t-et-appel-aux-journalistes-53027221.html

 

Projets de lignes T.H.T. devant raccorder le projet de centrale Hambrégie 

http://le-macroscope.over-blog.fr/article-projets-de-lignes-t-h-t-devant-raccorder-le-projet-de-centrale-hambregie-50960159.html

 

Réponse au dossier de concertation du projet de raccordement 225 000 volts de Hambrégie vers Rémelfing 

http://le-macroscope.over-blog.fr/article-reponse-au-dossier-de-concertation-du-projet-de-raccordement-225-000-volts-de-hambregie-vers-remelfing-51367057.html

 

Hambrégie : Sarralbe a dit non - Nous ne sommes pas des cobayes

http://le-macroscope.over-blog.fr/article-hambregie-sarralbe-a-dit-non-nous-ne-sommes-pas-des-cobayes-52384361.html

 

P.S. : je n’en veux pas personnellement à R.T.E., mais malheureusement ce sont eux qui sont « obligés » de raccorder cette centrale inutile, accordée par le Préfet de la Moselle qui ne fait que suivre les instructions venues de Paris. Une fois de plus Paris décide de nous imposer des nuisances que nous ne souhaitons pas, surtout quand un projet est inutile.

 

Commenter cet article